L’Assemblée Générale 2017

Assemblée Générale de Spered Bro Gwiseni samedi 21 octobre 2017, à la Maison Communale de Guissény

Environ 35 personnes assistaient à l’assemblée générale de 2017, Marcelle Decôme, adhérente, représentait la municipalité. Un hommage est rendu aux amis décédés dans l’année :

  • Yvonne Moal, présidente d’honneur qui a dirigé l’association pendant 13 ans.
  • Pierre Bianéis membre du conseil d’administration, qui, entre autres, pendant des années a géré le four mobile.
  • Antoine Guillerm membre fondateur de Spered dont il a été trésorier pendant 17 ans.
  • Marie Thérèse Letty, membre fidèle de l’association dont, parmi les nombreuses participations, on doit citer le dossier sur l’agriculture de notre N°100.

Spered Bro Gwiseni, grâce aux initiatives et au travail de ces membres éminents, mais aussi de tous ceux qui ont depuis 28 ans adhéré et participé à ses activités est un patrimoine que l’on se doit de transmettre. Avec une centaine d’adhérents ou de familles adhérentes pour 2000 habitants, Spered Bro Gwiseni est une des plus soutenue parmi les associations analogues formées dans la plupart des communes. Ces adhésions, même si pour diverses raisons ne s’accompagnent pas d’une participation assidue, sont le socle de Spered. Avec le temps, l’évolution de la vie rurale et enfin l’âge et l’origine des membres actifs il est évident que les activités changent et que Spered 2017 n’est plus Spered 1990. Mais si cela ne se traduit pas de la même façon, l’intérêt et l’amour du patrimoine reste le même.

Qu’est-ce que le patrimoine ? C’est plus large que le bâti existant ou les traditions linguistiques et musicales : l’association en s’appelant l’esprit de Guissény encourage à organiser la découverte et la compréhension des arts ou des concepts de notre temps. C’est ce qui motive les propositions de visites ou de conférences et l’importance accordée à l’histoire locale.

Si l’activité est encouragée par les adhésions, la participation effective est parfois décevante. Ceci est un appel à venir rejoindre le conseil d’administration qui vient de perdre plusieurs de ses membres.

********************

Le rapport d’activité de 2017

Janvier 14, café bloaz nevez à la maison communale avec animation. 27, visite de l’expo Hartung à la Fondation Leclerc à Landerneau (16 personnes) Mai 21 , projection du film « faire quelque chose » à la salle communale (une quarantaine de participants) Juin Sortie annulée faute de participant Juillet : Les mardis jours de marché : Vente de pain et de far en coopération avec Stréjou Visite guidée de l’enclos Paroissial Mercredi 19 : Sortie patrimoine à Guissény : pas de participants : Mardi 25 : Visite accompagnée de l’exposition Picasso à Landerneau (28 personnes) Août Les mardis jours de marché : Vente de pain et de far au marché assurée par Stréjou Visite guidée de l’enclos Paroissial (total : environ 30 personnes) Samedi 12 aout, participation à la journée de la digue (une quarantaine de visiteurs intéressés) Mardi 22 aout visite de l’expo Picasso (20 participants) Mercredi 23 aout : sortie patrimoine Ranhir, Kermaro …une quinzaine de participants On a apporté un soutien pour une exposition de costumes en Porspoder Septembre 27 , visite de l’expo temporaire « corps et âmes » de Kerjean (9 personnes) Octobre 4 visite de la laiterie EVEN par Yves le Menn (15 personnes) 21 Assemblée Générale

Au cours de l’année : Spered Bro Gwiseni a participé aux réunions « associations » organisées par la mairie Divers dossiers ont été présentés en mairie : dossier de la statue de Saint Jean, réparation des calvaires, belvédère de Croaz Mill Guern… Un projet de réalisation d’un abri sous bateau à été remis en mairie ainsi qu’une proposition d’aménagement de la place Saint Sezni. Nous avons reçu une réponse de la mairie sur ces divers points :

  • Consultations en cours pour la préservation et la restauration de la statue de Saint Jean L’Evangéliste actuellement à Ti an Holl
  • Négociations en cours pour la réparation des calvaires de Kergoniou et du Curnic
  • Manifestation d’intérêt pour la création d’un belvédère sur la boucle inter communautaire mais une étude approfondie est à faire. Des propositions sont attendues de Spered et Stréjou
  • Projet d’abri sous bateau : la situation sur la dune rend sa réalisation très problématique.
  • Restauration par nos soins de la lampe de présence à pampilles de Brendaouez autorisé.

Les permanences se sont tenues tous les samedis de l’année entre 14 h 30 et 16 h 30 à Ti an Holl et ont été l’occasion de divers contacts. Citons en particulier la présentation par sa famille, des lettres de Guillaume Tanguy. Ce jeune guissénien tué en 1918 a fait l’objet d’une plaquette exceptionnelle sur le fond, disponible à Spered. Enfin la bibliothèque s’est enrichie de plusieurs volumes

Le bureau de l’association se retrouve pratiquement chaque samedi. Le CA s’est réuni formellement en juin. Suite à l’expérience de 2016 Spered n’a pas participé au salon d’histoire locale

Les chroniques de Guissény ont été publiées et diffusées aux dates habituelles. Le numéro 100 a été largement diffusé au cours de l’année soit près de 300 exemplaires. La participation à la journée de la digue s’est faite sous forme de panneaux retraçant l’historique exposés près de la maison de la digue et commentés par Spered. L’essentiel est repris dans le bulletin n°109. L’étude de la croix du Curnic par François Corre nous a fait découvrir un Guissénien remarquable de la fin du XIXe : Théodore Pilven Le Sévellec, dont l’histoire fera l’objet d’un prochain numéro.

*****************

Les projets d’activités 2018

Les activités de 2018 devraient suivre le cours traditionnel. Une attention toute particulière sera toutefois portée à la recherche d’une meilleure participation. Une réflexion est à mener sur ce problème car on est parfois obligés de s’engager auprès de prestataires et la motivation des organisateurs s’en ressent. Les dates arrêtées en fonction des opportunités seront toujours en concurrence avec une offre surabondante, notamment en été. Les plus fortes participations on été précédées d’un gros effort de communication.

Visites du patrimoine : Certains sites visités il y a parfois de nombreuses années méritent que l’on y revienne. L’activité linière à Guissény en sera le thème principal

Les conférences, rencontres et projections de films réalisées ces dernières années ont réuni un public intéressé. Si la participation est parfois décevante malgré un gros effort de communication, on ne détecte pas de raison justifiant leur abandon. A quoi est due la faible participation à la projection de mai ? Au sujet, au jour, à l’heure… ?

La prochaine édition du salon d’histoire locale ayant probablement lieu en Finistère nord il faudrait y participer.

La signalisation des sites remarquables de Guissény a besoin d’être reprise et complétée. Des actes de vandalisme nous ont fait perdre quelques panneaux. Il semble que certains actes soient de malveillance plus que de bêtise.

L’entretien des sites de petit patrimoine qui ne sont pas sur le circuit de Strejou est une charge importante qui nécessiterait des initiatives du voisinage. C’est un appel aux volontaires. Un entretien régulier autour de croix ou des fontaines n’est pas très contraignant.

La remise en activité d’un site internet attrayant et facile d’accès est certainement une priorité pour Spered en 2018.

Un gros travail reste à faire sur l’accessibilité aux articles des Chroniques de Guissény et aux documents photographiques. De nouveaux rédacteurs ont diversifié les chroniques. A l’expérience de la journée de la digue, on peut travailler en définissant à l’avance un thème pour le bulletin. Par exemple pour le numéro de juin 2018 on se propose de travailler sur l’activité maritime au Curnic. C’est un appel à documents, photos, anecdotes…les contributions sont les bienvenues. Cela permettrait de se joindre à une réédition de la journée de la digue.

Les projets amorcés en 2017 restent à être pris en charge pour progresser.

L’Assemblée Générale 2018

Assemblée Générale de novembre 2018
AG01
1- Les activités de 2018

Le premier semestre a débuté par une inquiétude sur le nombre d’adhérents à Spered Bro Gwiseni. Avec 95 adhérents recevant le bulletin d’octobre, l’inquiétude est levée. Il n’en reste pas moins que l’on souhaiterait une meilleure participation aux activités et surtout des propositions et des initiatives que le cadre de l’association peut accueillir.

Le Conseil d’Administration a perdu ces dernières années plusieurs de ses membres, il est plus que temps de le renouveler et ainsi d’assurer la relève sur l’activité traditionnelle et surtout de lancer de nouveaux projets. Il faut citer le départ de Pierre Lépée, qui, après 10 ans d’assiduité au conseil de Spered Bro Gwiseni, quitte Guissény.

Malgré tout l’année 2018 a été active :

  • Le 13 janvier, traditionnel Kafe Bloaz Nevez à la maison communale
  • Le 14 mai nous étions à Saint Pol pour suivre un exposé plein d’humour sur les traditions liées aux fêtes religieuses en Bretagne.
  • Le 23 mai nous avons été reçus à Gouesnou pour une visite de l’enclos. Notre guide, Daniel Crouan, passionné et d’une culture admirable, nous à fait découvrir cette église dont peu d’entre nous soupçonnaient l’intérêt. Nous avons pu voir de près le doigt de Saint Gouesnou (!), entre autres trésors replacés par notre guide dans le contexte social de leur époque.
  • Du 30 juin au 2 juillet une exposition à la chapelle de l’Immaculée Conception a été organisée en association avec Familles Rurales. Consacrée au patrimoine de Guissény, elle a présenté des œuvres réalisées cette année par nos artistes et des toiles, dessins et cartes postales plus anciens montrant des paysages de Guissény exposés à la mairie. Cette expérience est encourageante et mériterait sûrement d’être renouvelée.
  • Le 13 juillet un groupe de 22 personnes visitait l’exposition de la Fondation Leclerc.
  • Le 25 juillet, conférence de Louis Elégoët sur la société léonarde de l’industrie du lin (une trentaine de personnes),
  • Le 22 août visite de la Chapelle Saint Antoine ainsi que du kanndi de Ploudiry qui vient d’être superbement restauré (21 adultes et 2 enfants),

En juillet, la lampe de présence de la Chapelle de Brendaouez a été restaurée et réinstallée pour le Pardon. Spered effectuant les travaux et finançant l’achat de pampilles.

Un gros travail a été réalisé pour la constitution d’un site Internet pour l’association : l’adresse sest : guisseny.memoire.bzh, une présentation est à l’ordre du jour.

Il faut également signaler la prise en charge par la commune des réparations et remises en place des croix de Kergoniou et du Curnic. La statue de Saint Jean l’évangéliste à reçu un traitement conservatoire et est en attente de classement elle est de retour à Guissény.

Comme chaque année, depuis fort longtemps, la visite guidée de l’enclos paroissial a été assurée les mardis de marché, de mi-juillet à fin août (28 personnes sur 5 mardis),

Enfin nous participons à l’animation des marchés du mardi aux côtés des amis de Strejou Glaz Gwiseni qui mettront en œuvre le four à pain mobile. C’est une activité lourde nécessitant un dévouement dont on doit remercier les participants actuels et c’est aussi l’occasion de se souvenir des anciens de Spered à qui on doit cette initiative.

  • Les 15 et 16 septembre, pour les journées du patrimoine, la visite guidée de l’enclos paroissial a été organisée l’après midi du samedi (7 personnes à 15h et 3 personnes à 17h) et le dimanche, une promenade de découverte de sites d’activité linière de Guissény. Sur ce thème un inventaire des sites de rouissage du lin a été réalisé sur panneaux. Il faut remercier les adhérents qui ont accueilli les visiteurs (27 personnes).

Ces activités ont été suivies par un nombre satisfaisant d’adhérents et de sympathisants.

Toutes les permanences du samedi ont été tenues. Comme d’habitude nous recevons des questions auxquelles il est souvent difficile de répondre, qui montre l’intérêt porté à l’histoire locale.

Les Chroniques de Guissény sont depuis longtemps une tâche passionnante pour le bureau de Spered : Le numéro 112 est consacré à ce qu’on a appelé : Guissény maritime, il a demandé beaucoup de travail, nous étions pourtant plus ambitieux dans l’idée d’un parallèle avec le numéro 100 consacré à la vie agricole. Nous reviendrons certainement plus tard sur ce thème.

Le numéro 113 a été dédié au centenaire de l’armistice de 1918. Guissény qui comptait à la déclaration de la guerre environ 3500 habitants voit 600 de ses hommes mobilisés dont 82 seront prisonniers en Allemagne, 98 seront tués, plus de cent blessés dont beaucoup de mutilés, ou profondément atteints par ce qu’ils ont vécu et les souffrances subies. Spered Bro Gwiseni consacre ce numéro à cette inimaginable épreuve alors que les enfants, voire les petits enfants, des anciens combattants de 14-18 vont à leur tour disparaître. Des documents nous ont été confiés, il en existe sûrement de nombreux dans les familles qui permettent de mieux comprendre ce qui a été vécu dans notre village. Il faut remercier les amis qui nous ont confié des documents familiaux.


AG02
2- Les comptes de l’année 2018
  • les recettes se montent à un total de……… 1867,28 €
  • les dépenses atteignent le total de………… 2054,46 €
  • l’exercice se solde donc par un déficit de… 187,18 €
  • mais l’exercice a dégagé 1027 € d’investissement pour notre patrimoine (don à la fondation et lampe de présence à Brendaouez) et pour l’équipement de l’association (vidéo-projecteur).

AG03
3- Les prévisions d’activités pour 2019

Les thèmes ne manquent pas, ne serait-ce que dans la continuité de ce qui a été fait depuis bientôt trente ans :

  • La remise à jour de notre bibliothèque et de son inventaire.
  • L’archivage et la mise en valeur de nos documents des objets qui nous ont été confiés. Nous aurions de quoi constituer une exposition permanente, on peut en rêver dans la perspective d’accéder à des surfaces suffisantes et accessibles.
  • Le panneautage des éléments remarquables de notre patrimoine est à développer et à reconstituer après quelques vandalismes.
  • Il y a maintenant plusieurs années nous avion débroussaillé le corps de garde dont l’accès a ensuite été protégé. Un nettoyage sérieux de l’intérieur et une mise hors d’eau ne serait pas du luxe. Ce corps de garde est un des rares à être conservé dans son environnement d’origine.
  • Le projet de belvédère à Croas Mil Guern est à poursuivre.
  • La mise en œuvre du vidéoprojecteur devrait faciliter le travail collectif et l’animation des permanences.

4- Le conseil d’administration

Le conseil d’administration enregistre deux départs (Pierre Lépée et Maurice Balcon) et deux entrées (Michel Lyvinec et Yann Sergent).

Il se compose donc de Jacques Buttet, François Calvez, Michel Caradec, François Corre, Jean François Couchouron, Yves Elusse, Yvon Gac, Jean-Yvon Grignou, Yves Le Menn, Michel Lyvinec, Philippe Pernuid, Yann Sergent.

Il s’est réuni le 7 décembre 2018 pour nommer le nouveau bureau :

  • Président : Jean-François COUCHOURON
  • Trésorier : François CALVEZ
  • Secrétaire : Yvon GAC

Au-delà de cette répartition officielle des fonctions de base, une organisation collective a été mise en place pour répartir les responsabilités réelles entre les différents membres de l’association.